mercredi 6 septembre 2017

     Merci à mon ordinateur sans qui rien n'aurait été possible, depuis toujours, je suis une handicapée des mots, mon cerveau confond les consonnes et à l’écrit mes mains inversent les voyelles.
      C'est un ami de chaque instant qui m'aide, par son trait rouge zigzagant, à voir mes fautes et à les corriger. J'ai dû abandonner la plume et la feuille de papier pour avoir recours à cette aide précieuse, il faut bien vivre avec son temps.
      Depuis l'enfance j'entends dire que je suis « Nulle » Aujourd'hui que mes doigts tapotent sur le clavier, ma vie a changé, maintenant j'aime écrire et je n'ai plus honte de mon handicap .
      Il est plus facile de dire, que l'on n'aime pas écrire, que d'écrire. Si pour l'écriture j'ai résolu mon problème, pour la lecture c'est toujours le même combat. L'orthographe n'est plus mon ennemie et mon ordinateur, mon ami.
     Alors, « aux Nuls » comme moi, je dis courage, rien n'est perdu. Et vive l'écriture et l'informatique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire